Violences inter-conjugales

Nous osons encore une fois ! Des propositions concrètes pour améliorer la vie des Chalonnais et des chalonnaises victimes de violences intra-conjugales. Plus difficile que des retweets, poste et commentaires transparents, sans imagination et sans intérêt. Sortons de la politique « vitrine » et agissons !

A l’heure où le gouvernement lance un plan ambitieux pour réduire, mieux accompagner les violences intra conjugales, nous nous trouvons dans l’obligation de réfléchir à ce que peut amener la municipalité dans ce combat. Comme sur l’ensemble des politiques publiques, c’est ensemble en additionnant les échelons que nous réussirons à créer une société plus solidaire.

Décider c’est choisir. Force est de constater que les choix de la municipalité actuelle n’ont clairement pas été orientés vers cette problématique, malgré le fait que certains observateurs, internautes pointent l’expertise du maire dans ce domaine. Nous avons du mal à en comprendre le fondement car dans ce domaine le bilan est juste très faible : 2 appartements en 6 ans alors que l’éloignement de l’agresseur et de la victime est un enjeu crucial.

Le réseau VIF existe et a toute sa pertinence. Il faut rappeler, rectifier quelques éléments au regard de la communication faite ces derniers jours. On le présente comme un service de la commune alors qu’il correspond à un dispositif d’état. On le présente exemplaire et « restant pilote » alors que ce dispositif existait en 2014 dans toutes les grosses communes de Saône et Loire ( Cf : plan départemental de lutte contre les violences faites aux femme 2014-2016 ) et en oubliant, omettant de préciser que ce dispositif est largement financé par les crédits d’intervention FIPD.

Quelle action de la mairie sur ce sujet qu’elle définit comme un fléau ? La politique c’est avant tout faire des choix et choisir l’embellissement de la ville plutôt que le bien-être de ses habitants surtout les plus fragiles a été la ligne de conduite suivi pendant 6 ans.

Comparer sur Chalon, c’est s’indigner. Investir 350 K€ dans des triangles fussent t’ils dorés ou apporter des solutions aux femmes victimes de violence ? Le choix de changeons Chalon est très vite fait au regard de notre volonté de construire une ville plus solidaire et nous nous engageons à :

Proposition 1 : Acheter, rénover, construire et mettre à disposition par le biais d’associations en charge de ce domaine 5 logements d’urgence à minima sur la première année de mandat pour offrir aux femmes victimes de violences la possibilité de s’extraire de leur environnement potentiellement dangereux.

Proposition 2 : Etude d’un appui financier temporaire à ses femmes victimes de violence pour leur permettre de se reconstruire un avenir.

Ces mesures seront financées par la diminution des mesures d’embellissements qui ne se limitent pas aux seuls triangles.

Laurent Delrieu, porte parole

Changeons Chalon                 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s