Interview Vivre-a-chalon

Municipales Chalon 2020 : Laurent Delrieu lance un appel aux écologistes, aux marcheurs et aux socialistes « Pour Changer Chalon et battre Gilles Platret »

11 juil 2019 – par Daniel DERIOT

Le thème « Changeons Chalon » figure sur un logo comprenant des tournesols, dont les plus colorés ne sont pas sans rappeler la fleur symbole des écologistes (E.E.L.V) , cela a été présenté par Laurent Delrieu, mercredi en début de soirée, lors d’un échange citoyen et républicain, rue du pont (1)


« UN AUTRE CHALON EST POSSIBLE AVEC UNE CULTURE DU COMPROMIS »
Celui qui n’est pas encore candidat a réitéré un appel aux forces politiques de gauche, de droite et aux différents collectifs citoyens chalonnais. « L’union, c’est indispensable pour gagner , un autre Chalon est possible avec une culture du compromis. Pourquoi pas Chalon, modèle de gouvernance » a lancé Laurent Delrieu en relevant « A gauche comme à droite, il y a des compétences ».

Lors d’une intervention, M.Delrieu a salué « la pertinence des remarques de Mourad Laoués (E.E.L.V), celles de Nathalie Leblanc ( P.S) et l’expérience de maire d’Alain Rousselot-Pailley ( L.R.E.M ) » M. Delrieu n’a pas manqué d’égratigner la municipalité actuelle « ayant un manque d’ambition sur les enjeux environnementaux et sociétaux, sans oublier la baisse de 25 % des subventions aux associations ». « Le maire doit être un animateur » a relevé M. Delrieu proposant de créer un « conseil citoyen consultatif réellement indépendant ». Il a aussi constaté « les absences médiatiques du maire lors des venues du Président de la République et des ministres ». Autre proposition « il faut dépasser les étiquettes pour faire face aux problèmes d’accès aux soins ».

DES ENCOURAGEMENTS MAIS AUSSI DES INTERROGATIONS
Tour à tour, Gérard Roy, maire d’Aubigny la Ronce, vice président de la communauté d’agglomération de Beaune et Jean Pierre Nuzillat, ex adjoint au maire en charge du commerce, intéressés par la démarche de M. Delrieu ont apporté des encouragements.

Le premier a noté « Durant trois ans, nous avons fait de l’opposition mais cela ne fait pas avancer les dossiers. Je ne partage pas les mêmes idées politiques d’Alain Suguenot (2), mais nous faisons preuve de pragmatisme ». Le second a remarqué «  Je n’étais pas socialiste, mais j’ai pu travailler dans un profond respect avec Christophe Sirugue dans le cadre de mes délégations. L’union, ce qui permettra de faire gagner Chalon. Les divisions permettront à l’actuel maire d’être réélu . Il possède discours formaté»…Des interrogations ont été émises lors des questions posées par Sabine Blondeau , seule représentante d’un collectif ( bien vivre à Chalon), ne manquant pas de glaner des signatures pour le mouvement « Nous voulons des coquelicots ». « Je suis dubitative sur cette initiative » devait confier , Sabine Blondeau.


Les thèmes de démocratie locale, de la transition écologique et d’un vivre ensemble ont été développés par Laurent Delrieu se déclarant « progressiste, humaniste et volontariste ». Pour l’heure la démarche est soutenue par l’Union des Démocrates et des Écologistes ( U.D.E ) , le délégué régional de cette formation, Yoann Pimentel, retenu pour des raisons professionnelles était excusé.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s