La transition écologique et économique

Combien de temps pouvons-nous en tant que chalonnais ignorer encore cet enjeu. Devons-nous nous réfugier derrière ce que ne font pas les autres nations, devons-nous nous réfugier derrière la politique nationale pour ne pas agir ? Le constat est sur ce point affligeant : arrivée en 2003 sur Chalon sur Saône, j’ai connu quatre mandatures Perben, Alex, Sirugue et Platret : le bilan est navrant quelque-soit le domaine à l’exception notable de la politique énergétique sous le mandat Sirugue.

Une écologie respectueuse des hommes et moteur de l’économie :

Sur Chalon nous sommes face à un enjeu économique de taille : FRAMATOME. 1300 emplois directs, 4000 emplois indirects directement liés à une filière nucléaire dont l’avenir est incertain. L’enjeu n’est pas à 6 ans, peut-être pas à 15 mais la grandeur de la politique, c’est de pouvoir ANTICIPER.  La transformation écologique du Chalonnais doit intégrer prioritairement cette nécessité de l’évolution de notre tissu économique. 

L’écologie comme moteur de l’économie. Elle est tout d’abord un formidable gisement d’investissement et de travail pour nos PME locales : une piste cyclable, un parking HQE, des travaux de rénovations thermiques sont autant d’opportunités de travail pour les chalonnais pour peu que nous nous souciions d’accompagner les entreprises dans la transformation de leur offre.

Construire une écologie positive. 

Nous ne réussirons que tous ensemble à transformer notre modèle de société, nos modes de consommation et devons inscrire dans une dynamique :

  • La valorisation des initiatives avec :
    • Le support aux associations œuvrant dans ce secteur 
    • La création d’une carte éco-citoyenne valorisant l’ensemble des initiatives et actes des chalonnais 
    • L’appui à l’identification, l’information du consommateur notamment sur les marchés ou les producteurs locaux (rayon de 100 km) auront un moyen s’identifier 
  • Respectueuses des hommes en associant systématiquement les citoyens à toute évolution :
    • Plan développement des mobilités douces construit en collaboration avec les commerçants
    • Consultation citoyenne sur la baisse des vitesses réglementaires
    • Créatrice de liens sociaux 
    • Développement de potagers et de poulaillers partagés

Mais avant tout ambitieuse 

  • Toute action publique sera préalablement évaluée en fonction de son impact écologique
  • Objectif d’exemplarité de la municipalité avec :
  • Objectif de 100 % de véhicules propres 
    • Transformation énergétique des bâtiments publics
    • Investissements et aménagements choisis en fonction de leur impact environnemental : parking vert, toitures végétalisés, mobilier urbain en bois 
    • Systématisation des clauses environnementales dans les marchés publics
  • Travail sur l’ensemble des aspects d’une politique environnementale :
    • Transports avec la mise en œuvre de bus à Hydrogène et la refonte d’un plan d’urbanisme intégrant des pistes cyclables sur l’ensemble de la commune
    • Energétique avec la mise en œuvre d’un appui aux particuliers pour l’isolation de leur logement, appui au développement des toitures végétalisées
    • Alimentation avec l’achat de terres agricoles par la ville permettant la production de produits locaux et bio
    • Implantation de potagers partagés au sein de la ville 

Une réflexion sur “La transition écologique et économique

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s